Accueil

 

« Comment peut-on manipuler des liaisons non-covalentes pour permettre de construire des architectures plus complexes ? Comment ces systèmes peuvent être amenés à s’auto-organiser et à créer des ensembles plus grands ? »

Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie 1987


Ces questions sont les piliers de la recherche menée à Strasbourg au sein du LabEx Chimie des Systèmes Complexes. Ce réseau propose de mettre en œuvre les concepts de chimie moléculaire et supramoléculaire en utilisant les propriétés d'auto-organisation et d'auto-assemblage de la matière pour développer des architectures chimiques pouvant détecter, manipuler ou véhiculer de l’information ciblée. Le projet est résolument pluridisciplinaire et trouve des applications dans les domaines de la santé, de l'environnement et des technologies de l'information et de la communication.

 

De multiples missions…

Le LabEx Chimie des Systèmes Complexes a quatre missions principales :

  • Maintenir et renforcer le haut niveau d’excellence de la recherche et de l’enseignement en Chimie des Systèmes Complexes
  • Renforcer l’attractivité de son site et la compétitivité de ses équipes au niveau international pour recruter et conserver des talents de haut niveau
  • Apporter un soutien flexible et réactif à des projets innovants et collaboratifs en Chimie des Systèmes Complexes
  • Promouvoir le transfert de connaissances et de technologies vers les partenaires industriels

 

...aux ambitions justifiées !

Le réseau possède des atouts de taille :

  • Un pôle d’excellence labellisé par les investissements d’avenir
  • Des laboratoires parmi les meilleurs mondiaux
  • Un prix Nobel de Chimie encore en activité
  • Une dimension internationale importante (60% des doctorants et post-doctorants viennent de l’étranger)
  • Des partenariats forts avec des instituts mondialement connus (KU Leuven, Harvard University, Max Planck Institut for Polymer Research, KIT)