Combattre le Covid-19 et les futures pandémies avec le graphène

04 février 2021

Fonctionnalisation chimique des matériaux apparentés au graphène pour générer des revêtements antiviraux sur des objets courants susceptibles de transférer des agents pathogènes (par exemple les masques chirurgicaux, les poignées de porte, les meubles).

Des chercheurs du CNRS et de l’Université de Strasbourg ont réalisé une analyse critique des stratégies les plus prometteuses basées sur l’utilisation de matériaux apparentés au graphène rapportées dans la littérature pour lutter contre les pandémies virales comme le Covid-19. Cette Perspective a été publiée dans la revue Advanced Materials.

 

En raison de leurs propriétés chimiques et physiques uniques, les matériaux apparentés au graphène, tels que le graphène, l’oxyde de graphène et l’oxyde de graphène réduit, ont été largement étudiés au cours des 15 dernières années et présentent un réel potentiel pour des applications en optoélectronique, production et stockage d’énergie, détection (bio)chimique, génie civil, aéronautique, purification de l’eau, biomédecine, etc.

 

Dans cette Perspective, les chercheurs, menés par le chimiste bio-organicien Alberto Bianco (CNRS) et le physico-chimiste Paolo Samorì (Université de Strasbourg et CNRS), présentent et détaillent les applications basées sur les matériaux apparentés au graphène décrites dans la littérature qui semblent être  les plus pertinentes pour lutter contre les pandémies virales, en mettant l’accent sur l’impact de la fonctionnalisation chimique ainsi que sur les techniques de dépôt et l’intégration dans des dispositifs et des revêtements de surface.

 

En particulier, l’exploitation de l’activité antivirale des matériaux apparentés au graphène convenablement fonctionnalisés pour l’administration de médicaments, le développement de surfaces et de revêtements intelligents ainsi que l’intérêt de la (bio)détection sont discutés. Cette analyse critique place les matériaux apparentés au graphène au rang de puissants alliés dans la lutte contre le virus SARS-CoV-2 ainsi que d’autres maladies infectieuses émergentes.

 

Référence

Graphene: A Disruptive Opportunity for COVID-19 and Future Pandemics?
Giacomo Reina, Daniel Iglesias, Paolo Samorì* & Alberto Bianco*
Advanced Materials
, 2021, 33, 2007847
DOI : 10.1002/adma.202007847