Des molécules pour stocker l’information

23 October 2017

Face à l’explosion des données numériques, les chercheurs réfléchissent à des modes de stockage révolutionnaires. Parmi les pistes les plus prometteuses : l’utilisation de polymères.

 

Le laboratoire de Jean-François Lutz, en collaboration avec l'Université d’Aix Marseille, a réalisé une avancée scientifique majeure en mettant au point un procédé d'encodage et de lecture de données numériques sur un support plastique.

 

Ces avancées laissent entrevoir des perspectives intéressantes concernant le stockage de plusieurs kilooctets de données sur des polymères synthétiques.

 

Des applications concrètes sont déjà envisagées pour l'automobile ou les produits de luxe : éviter les contrefaçons par exemple en intégrant dans les matériaux des identifiants moléculaires.

 

Voir ces résultats en vidéo

 

Références

« Information-Containing Macromolecules », Howard Colquhoun et Jean-François Lutz, Nature Chemistry, 2014

« Mass Spectrometry Sequencing of Long Digital Polymers Facilitated by Programmed Inter-byte Fragmentation » Abdelaziz Al Ouahabi, Jean-Arthur Amalian, Laurence Charles and Jean-François Lutz. Nature communications, 2017