Unités de Recherche


Institut de Chimie de Strasbourg - UMR 7177

L'Institut de Chimie de Strasbourg est un laboratoire Mixte de Recherche sous la tutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg. Situé principalement sur le Campus de l'Esplanade au cœur de Strasbourg, le laboratoire regroupe environ 300 personnes : chercheurs et enseignants-chercheurs, doctorants et post-doctorants et personnels techniques et administratifs. Par ces nombreuses thématiques, le laboratoire est pluridisciplinaire, la chimie en étant le cœur.

La recherche réalisée au sein des 16 équipes, associe des chimistes théoriciens, chimistes de synthèse ainsi que des physiciens et biologistes. Elle s’attache à pousser les frontières de la connaissance dans le domaine de la chimie et à répondre à des défis majeurs actuels tels que la préservation de l’environnement, les nouvelles sources d’énergie, etc… mais également la découverte de nouvelles thérapies. Les perspectives d’applications et de valorisation industrielle de cette recherche fondamentale sont importantes dans les domaines tels que l’énergie, la pharmacie ou l’agroalimentaire.

Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS) – UMR 7006

L'ISIS se distingue par une recherche pluridisciplinaire aux interfaces entre la physique, la chimie et la biologie. A cette fin, il est du point de vue géographique, localisé sur le campus de l'Esplanade siège des Facultés de Physique, de Chimie et des Sciences de la Vie. L’ISIS est composé de laboratoires séniors, de laboratoires juniors et d'antennes de laboratoires publics ou privés.

  • Les laboratoires séniors sont dirigés par des scientifiques reconnus de renommée internationale, soutenus et financés par le Ministère de la Recherche et de la Technologie et par les Grands Organismes de Recherche dans le cadre de la politique contractuelle de l'université.
  • Les laboratoires juniors sont destinés à accueillir temporairement de jeunes chercheurs auxquels sont donnés les moyens de développer une recherche originale et indépendante. Ces laboratoires juniors sont appelés à essaimer hors de l'ISIS, au terme de leur contrat dont la durée ne devrait pas excéder 6 ans.
  • Les antennes de laboratoires publics ou privés sont des structures ouvertes à des partenaires publics ou privés désireux d'effectuer certaines de leurs activités au sein de l'ISIS. Ils sont accueillis sur une base contractuelle pour une durée déterminée.

Laboratoire de Chimie de la Matière Complexe – Institut Le Bel – UMR 7140

Au sein de cette Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR 7140), le laboratoire de tectonique moléculaire travaille sur le contrôle de l'organisation moléculaire par la maîtrise des interactions inter-motifs à l'état solide. L’identification et la mise en œuvre des tectons, la caractérisation des processus d’assemblage et leur dynamique, la relation entre réseaux de structure et réseaux de fonction sont les thèmes qui sont étudiés par ce laboratoire.

Institut Charles Sadron – UPR 22

L’Institut Charles Sadron est une unité propre du CNRS, associée à l’Université de Strasbourg, qui a été créé en 1954 pour accompagner au niveau de la recherche fondamentale le développement naissant de l’industrie des polymères.

Aujourd’hui implanté sur le Campus de Cronenbourg, cet institut pluridisciplinaire, à l’interface de la chimie et de la physique des matériaux, est composé d’environ 300 personnes, dont environ 100 doctorants, post-doctorants chercheurs associés et stagiaires.

Les principaux axes de recherche actuels portent sur :

  • La chimie et l’ingénierie des polymères
  • Les polyélectrolytes
  • Les polymères aux interfaces
  • L’auto-assemblage moléculaire et supramoléculaire
  • Les systèmes mixtes et nanocomposites
  • Les biomatériaux et les complexes d’intérêt thérapeutique.


Ces recherches s’appuient sur le large spectre de compétences scientifiques et techniques réunies dans le Pôle Matériaux et Nanosciences Alsace.

Immunologie et Chimie Thérapeutiques – UPR 9021

Le Laboratoire d’Immunopathologie et Chimie Thérapeutique (ICT) est l’une des trois unités propres du CNRS de l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IBMC) de Strasbourg. L’objectif général de cette unité de recherche est de comprendre les fondements moléculaires et cellulaires de la réponse immunitaire et ses dysfonctionnements dans le but de définir de nouvelles voies thérapeutiques d’immuno-intervention ciblées dans le traitement de pathologies auto-immunes, tumorales et virales.

La plupart des stratégies développées visent à moduler des interactions ligands-récepteurs cellulaires ou ligands-récepteurs moléculaires. Le laboratoire s’appuie sur des approches d’immunologie, de biologie cellulaire et moléculaire, de chimie organique et de pharmacologie, d’études structure-fonctions, de physiologie, d’expérimentation animale et d’imagerie cellulaire.